Lundi 19 décembre 2011 1 19 /12 /Déc /2011 10:52

frci dans villageAffrontements entre Frci et population à Vavoua, hier / Plusieurs morts, les habitants en fuite - Ce qui a tout déclenché

Au moins cinq personnes tuées et plusieurs blessés. C’est le bilan que dresse une source d’informations des violents affrontements qui ont éclaté, le dimanche 18 décembre 2011, entre civils et soldats des Forces républicaines de Côte d`Ivoire (Frci) à Vavoua (centre-ouest à 300 km d`Abidjan). La source indique que tout est parti de la mort d`un jeune homme appréhendé samedi soir au cours d`une patrouille des soldats. Les proches du défunt accusant les soldats d`avoir abattu « froidement » celui-ci, ont décidé d`organiser, le lendemain (hier dimanche), une marche de protestation devant l`état-major des Frci basé à Vavoua, informe la source. Qui précise que la marche a été réprimée par les soldats et les affrontements qui s`en sont suivis ont fait quatre morts et plusieurs blessés. « A la mi-journée, la situation était encore tendue dans la localité où la circulation des véhicules a été interrompue. Plusieurs habitants fuyant les combats ont été aperçus sur des routes et des pistes de la localité, l`air apeuré, enfants au dos et baluchons à la main. Des renforts des Frci et des unités des Casques Bleus de l`Opération des Nations-unies ont quitté Daloa pour Vavoua, afin de faire revenir le calme », note ladite source. Ces informations sont plus ou moins confirmées par une autre source présente à Vavoua. Elle déclare que tout a commencé samedi 17 décembre 2011 suite à une altercation entre le chef-adjoint de sécurité des Frci à Vavoua, le nommé Amara et des enfants qui s’amusaient avec des pétards. « Les pétards sont tombés au domicile d’Amara qui n’était pas là. Quand il a été informé à son retour, il est allé bastonner ceux qui étaient supposés avoir posé cet acte. Ce que des jeunes n’ont pas apprécié et ils s’en sont pris à Amara », explique un habitant de Vavoua. Selon lui, les Frci n’ont pas apprécié cette « défiance ». C’est pourquoi elles se sont mises à passer à tabac tous ceux qu’elles voyaient en ville, soutient-il. « Arrivés à un kiosque, les éléments de Frci ont demandé à un apprenti de camion de les suivre. Et ce dernier a refusé. Il a été battu. Transporté à l’hôpital de Vavoua, il est mort. Le lendemain dimanche, une marche de protestation a été organisée sur l’état-major où tout a dégénéré. Les Frci ont ouvert le feu, faisant 4 morts sur-le-champ. Un blessé transporté à l’hôpital de Daloa aurait succombé à ses blessures. Ce qui fait 6 morts, si on compte celui de samedi », relate notre informateur. A le suivre, tout s’est « gâté » suite à ces morts. « Et les jeunes ont commencé à s’en prendre aux Frci ainsi qu’à leurs biens et familles. L’Onuci a réussi à exfiltrer le nommé Amara. Quant aux autres soldats des Frci, ils ont fui la ville », souligne-t-il. Dans la soirée d’hier, un calme précaire régnait sur Vavoua. Les habitants, qui n’avaient pas quitté la ville, continuaient de se terrer.
SYLLA A.

Source: Soir Info

Le Titre est du service de communication du site

Une vidéo de l'ACSCI pour votre réflexion du jour   

 


 

 

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prohaines vidéos

Par Seth KOKO - Publié dans : Après la chute
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : de Seth KOKO
  • de Seth KOKO
  • : Homme de paix et de vérité, Auteur du projet du Dialogue Direct inter-Ivoirien qui a ramené la paix en Côte d'Ivoire entre 2006 et 2010, stratège diplomatique de formation. Il a longtemps œuvré dans une diplomatie discrète au profit de l'ancien chef de l'Etat ivoirien, Laurent Gbagbo à qui il finit par s'opposer. Il fut Leader d'opinion pour la défense des droits des populations de 2009 à 2012. Seth koko développe désormais ses affaires dans le secteur de l'Investissement
  • Contact

ANNONCES

peuple-ivoirien.jpgA LA SOCIETE CIVILE IVOIRIENNE !!

Le mot d'ordre du Leader 

SETH-KOKO-ETOILE.jpgLa Chaine Seth Koko TV

logo-fr 24Seth Koko sur France24 le 15 février 2010

    intro Télécharger l'interview de Seth Koko sur Africasbeat Radio le 12  décembre 2009

 

Sur logo wn

·        Le peuple ivoirien a été abusé pendant 10 ans par Laurent Gbagbo et ses amis du FPI.

voice of africaVoice of Africa Radio reçoit Seth Koko le 11 mai 2010

·         

business planVous souhaitez devenir membre ou représenter notre cellule de réflexion pour la bonne gouvernance en Côte d'ivoire dans votre pays de résidence Inscrivez -vous ici Côte d'Ivoire, France,USA,Russie, Hongrie, Angleterre,Italie, Japon,Chine, Suisse, Canada, Allemagne, Belgique, au Magreb,Afrique du Sud, Sénégal...
la TourVisitez votre site Seth Koko France diaspora
armoiries.jpgVisitez votre site Seth Koko Côte d'ivoire
Budapest Parlament1Visitez votre site Seth Koko Hongrie pour la diaspora
Expansion-Russie-et-URSSVisitez votre site Seth koko Russie pour la diaspora

·        Le Président Gbagbo n’a fait qu’accumuler les dérives autoritaires pour appauvrir et isoler la Côte d’Ivoire.

Seth koko sur GRIOO.COM le 28/10/2010logo grioo

l'Afrique vous attend !

ALTER INFO CONFIRME LES PROPOS DE SETH KOKO

Laurent Gbagbo gouvfr LA CÔTE D'IVOIRE GRUGEE PAR LE SOCIALISME DU PRESIDENT LAURENT GBAGBO  

badge.Facebook

Recherche

Recommander

Syndication

  • Flux RSS des articles

Images Aléatoires

  • Michael-blume & F.Eyadema
  • le-Pape.jpg
  • sogona bamba
  • abidjan2.jpg
  • AC 9 sethkoko
  • AC 10 sethkoko
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés